Plusieurs méthodes pour soigner les douleurs physiques

Je décris dans la catégorie Les Douleurs Physiques divers problèmes que j’ai rencontrés en début de convalescence et d’autres qui perdurent encore aujourd’hui. Pour faire face à tous ces problèmes, j’ai pas mal recherché de solutions, très classiques comme l’ostéopathie ou la kinésithérapie mais aussi d’autres que je vais appeler les « médecines douces ».

En voici la liste:

  • En tout début de convalescence, je suis allée voir un ostéopathe doublé d’un kinésithérapeute. Il s’est très bien occupé des douleurs dans le cou, et a remis en place les « os du crâne » mais sans toucher à la zone vers la cicatrice.

Soyons clair, derrière cela il y a une petite polémique. A l’époque, j’ai fait des recherches sur internet et il y a deux écoles: pour l’une le crâne est d’un seul tenant, pour les autres, il y a entre les différentes parties du crâne des micromètres et cela peut bouger et donc être remis en place. Je n’ai aucune opinion là dessus. Le kiné m’a fait du bien et c’est le plus important.

Ce traitement a duré deux mois, mon cou allait à peu près bien mais géographiquement c’était compliqué car je devais prendre ma voiture pour aller voir ce kiné alors j’ai cherché plus près de chez moi par la suite pour continuer.

  • Concernant les problèmes d’équilibre, de vertige (pour l’instant, juste évoqués dans l’article Problèmes lorsque les yeux regardent fixement mais c’est un problème important, je rédigerai un article complet sur ce sujet), ce qui a été vraiment une méthode optimale est l’acupuncture. Je fais très rarement appel à cette médecine mais l’acupuncteur m’a planté une aiguille entre les deux yeux. Elle m’a dit « Quand ça devient rouge, c’est que ça fait effet », une belle petite plaque rouge à la sortie…et bien le lendemain tout tournait et deux jours après, l’équilibre n’était pas parfait mais les progrès plus que visibles. J’y suis allée trois fois et franchement, c’était très bénéfique.
  • La zone où mon crâne a été percée a maintenant une petite plaque pour boucher le trou et sur la crâne, j’ai une belle cicatrice. Je n’avais plus mal mais, refus personnel, j’avais quelques problèmes pour accepter ces endroits. Disons que psychologiquement, c’était moi mais pas vraiment moi, une sorte de refus et de crainte. Alors plus de 4 mois après l’opération et avec l’aval du chirurgien, je suis allée en centre d’esthétisme pour des massages du visage et du cuir chevelu. Un vrai bonheur, une vraie détente et à la sortie… une grande acceptation de ces nouveaux composants de ma tête. (J’avoue que je souris en écrivant cela car aujourd’hui ça me parait un peu stupide…mais c’est vrai !)
  • Ces deux dernières méthodes sont onéreuses, non remboursées, et franchement c’est cher. J’en ai parlé à mon médecin qui m’a envoyé vers une autre méthode de massage  dite GDS, faite par des kinésithérapeutes. Ce sont des massages très doux, des points sensibles. Ma kiné, fort sympathique, s’est occupée de la poche sous ma paupière, de ma cicatrice, de mon cou, et même de ma main droite qui présentait une tendinite aiguë (sms, tablette, souris… parfait pour ce genre de problème).  C’est une méthode agréable et efficace, que je continue d’ailleurs encore aujourd’hui.

Un dernier point : il m’a été prescrit à plusieurs reprise de la vitamine D (après analyse de sang), celle que nous synthétisons au soleil et qui est bonne pour les articulations, les tendons si j’ai bien compris. Il est vrai que durant cette convalescence, je n’ai pas été beaucoup dehors au soleil !

Voilà, cette petite revue est terminée mais si vous avez d’autres suggestions, cela peut toujours servir…

  ← Article précédent  Article suivant →

2 réflexions sur “Plusieurs méthodes pour soigner les douleurs physiques

  1. Je ne sais comment vous féliciter d’avoir fait l’effort de concevoir et d’écrire votre expérience, ni comment vous en remercier.
    En novembre dîner j’ai été moi même opérée d’un méningiome frontal gauche avec un gros kyste. L’opération s’est bien passée et les suites ont été appréciées par les professionnels, comme exceptionnelles. Comme quoi les choses vues de l’intérieur ou de l’extérieur n’ont pas le même aspect.
    Je ne me plaints pas. Loin de là.
    Mais après ma sortie de l’hôpital je me suis sentie bien seule. Heureusement que votre site m’a donné les réponses que personne n’était en mesure de me fournir.
    Le généraliste n’a pu que me dire que j’aurais des séquelles. Le kine était obsédé par l’équilibre, et pourtant je n’en ai pas été affectée beaucoup … bref c’est sur votre blog que j’ai trouvé une complicité et une aide.
    La plupart des gens et en particulier ceux qui vous aiment beaucoup, ont peur de la maladie. Une fois que vous êtes sortie de l’hôpital, et que vous êtes vivante (la plupart pensait que je ne m’en sortirais pas) ils retournent à leurs affaires, et considèrent que vous êtes comme avant, c’est à dire prête à écouter leurs malheurs (une douleur au genou par exemple, ou un rhume de cérveau, ou une panne en voiture … tout cela n’est il pas terrible? Heureusement que vous êtes la pour qu’ils puissent vous en parler.)
    J’ai regardé ma famille et mes amis, et tous les masques sont tombés, un point positif. Merci le méningiome!
    Je pourrais vous parler pendant des heures. Je ne veux pas vous ennuyer, simplement bravi et merci de tout coeur

    • Bonsoir Josette
      Merci bien pour ce si gentil commentaire … c’est vrai qu’après l’opération on se sent assez seule … mais pour les autres, ils ne sont pas dans notre tête alors nous avons parfois du mal à leur faire comprendre. Et puis, de mon coté, il y a pas mal de fierté aussi, je n’aime pas trop me plaindre alors des fois quand je ne peux pas faire qqc , c’est, encore aujourd’hui, mal compris.
      Mais, comme le veut la loi de la relativité, tout le monde a ses petits soucis. Même une petite coupure au doigt peut être terrible ! Comme quoi, finalement, tout se passe dans notre tête et notre manière de voir les choses.
      Aujourd’hui, face au méningiome, je me sens beaucoup moins seule car maintenant, grâce à des associations comme Amavea (https://amavea.org) et leur groupe Facebook, nous pouvons en parler à des personnes qui comprennent.
      Comme votre opération est encore toute récente, gardez plein d’espoir pour la suite de votre convalescence … et n’hésitez pas à repasser par le site, je mets parfois longtemps à répondre mais je le fais toujours !
      Portez vous bien et encore un grand merci !
      Bien à vous

      Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *