Que se passe t’il dans le cerveau après l’opération?

Dans cet article de la catégorie Recherches Internet…vous ne trouverez pas de lien vers des références sur Internet. Pourquoi? Je n’ai rien trouvé, ni en français, ni en anglais. Et ce n’est pas faute d’avoir cherché longuement et à plusieurs reprises.

Pourquoi cela m’intéresse t’il? A cause des douleurs au cuir chevelu, au crâne. Douleurs persistantes, gênantes, fatiguantes,  mais d’où viennent-elles?

Deux hypothèses peuvent être évoquées:

  • Dans quelques articles, il est dit que les douleurs viennent de l’incision faite dans la peau, à un endroit où beaucoup de nerf passent. Et que ces nerfs mettent très longtemps à cicatriser. D’accord, mais 10 mois après l’opération, ça me semble long. Cette douleur est comme un étau qui serre un maximum mais au dessus de la cicatrice, pas du tout symétrique par rapport à celle-ci;
  • Les neurones repoussent…La connaissance scientifique durant longtemps a été que les neurones ne se régénèrent pas. Mais, si vous regardez au niveau de recherches plus récentes, ils semblerait que les neurones peuvent se régénérer. Par ailleurs, via une personne que je ne connais pas directement mais qui est neurologue, de confiance, un ami m’a dit que le « bout » de mes neurones vont repousser, de 1 mm à 2 mm par mois pour combler le trou laissé par l’ablation de la tumeur. Et que cela va entraîner des douleurs au cuir chevelu. Attention, ce ne sont pas des nouveaux neurones, c’est une sorte de cicatrisation des neurones qui se retrouvent un peu dans le vide après l’opération.

C’est extrêmement intéressant. Et je pensais trouver plein de publications sur internet là-dessus. Je n’ai rien trouvé. Intéressant tout simplement parce que savoir ce qui arrive dans votre corps, c’est important. De plus, petit calcul mathématique, si la repousse est de 1 à 2 mm par mois, la tumeur étant d’environ 2 cm, je vais avoir mal pendant, en arrondissant, un à deux ans.

Environ trois mois après l’opération, j’ai passé la première IRM de contrôle: une  grande tache blanche à la place du méningiome. J’ai demandé au chirurgien ce que c’était, il m’a répondu « C’est de l’eau ». Mais les chirurgiens sont pressés, moi j’étais fatiguée. La discussion et les explications ne sont pas allées plus loin ce jour là. Cependant, après quelques sympathiques échanges par mail, il m’a bien confirmé cela : les neurones repoussent bien d’un à deux millimètres par mois.

Et bien, cela est plus que rassurant car ce processus de cicatrisation ou de guérison un jour va se terminer et les douleurs s’arrêteront. Non seulement les douleurs mais aussi fatigue et stress car tout cela est un peu lié. Il n’est pas facile de vivre avec une douleur durant une longue période…

Je reste cependant très curieuse de comment la cellule du neurone se régénère…peut-être un jour j’en aurai l’explication détaillée et je complèterai cet article.

 

 

La structure d’un neurone…une cellule complexe et pour laquelle il y a beaucoup de recherches actuellement

7 réflexions sur “Que se passe t’il dans le cerveau après l’opération?

  1. Merci infiniment pour tout ce que vous avez écrit au sujet de l’ablation d’un méningiome. Le mien était situé à droite du cervelet. J’ai subi l’opération il y a une dizaine de jours. Ce que vous avez ressenti pendant votre convalescence me permet d’envisager ce qui m’attend. On se sent moins démuni face à la douleur quotidienne incessante.

    • Bonjour Catherine,
      Merci bien pour votre commentaire
      J’espère que ce début de convalescence se passe bien et n’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions
      Bien à vous et beaucoup de courage
      Nathalie

  2. Bonjour Nathalie,
    Je vous remercie pour vos écrits et vos descriptions.
    Mon papa se fait opérer d’ici deux heures d’un méningiome derrière l’oeil gauche (35mm de diamètre si je ne me trompe pas). Je suis inquiète pour l’opération, évidement, mais également pour l’après.. Lui qui est très indépendant et « sauvage » je le vois difficilement accepter une convalescence de plusieurs mois..
    Je vais lire avec attention vos articles pour l’accompagner au mieux et essayer de me faire une idée de ce que va être son quotidien et son ressenti sur les mois à venir.
    Encore merci pour vos écrits, je respire un grand coup pour ce soir, éponge un peu mes yeux inquiets et reviens vous lire dès demain matin.
    Bonne soirée à vous,

    Juliette.

    • Bonsoir Juliette
      Merci pour votre commentaire et j’espère que l’opération s’est bien déroulée !
      N’hésitez pas à m’écrire et d’ailleurs je vous réponds par mail
      Avec tout mon soutien dans ce moment bien difficile pour vous et votre papa
      Bien à vous
      Nathalie

  3. Bonjour Je cherchais des infos sur les suites de l’opération ( radiothérapie dans mon cas) , une fatigue soudaine et des vertiges qui reviennent aujourd’hui après un an, alors que cela allait mieux …Je suis tombé sur votre site, remarquablement fait. Pour vous et des éventuels lecteurs, je conseille l’huile essentielle  » Camomille romaine  » , facilement trouvable en France, je ne sais pas au Québec…pour les douleurs au niveau du crane. Les nerfs qui se remettent en place. C’est fantastique , quelques gouttes et la douleur passe. Après avoir mangé, je me suis de suis senti mieux…une salade/des pâtes et du pain…Si quelqu’un a des infos sur le problème de conduite, je suis preneur. Conduire me fatigue, et me donne sommeil…et je ne peux plus conduire sur autoroute…drôlement handicapant…mais je prends le train , les bus. Je ne pollue plus. Bonne fin de semaine Sylvain

    • Bonjour Sylvain,
      Effectivement les douleurs après l’opération au niveau de la cicatrice sont dues à tous les petits nerfs sectionnés qui repoussent. Cela m’a été confirmé par plusieurs médecins et je dois réviser mon article. Bon, je suis toujours prudente par rapport aux huiles essentielles car il y a beaucoup d’abus dans ce style de thérapie qui n’est pas anodine et je demande toujours conseil à un médecin … mais malheureusement souvent ils ne connaissent pas.
      Moi aussi, même près de deux ans après l’opération, conduire me fatigue et l’autoroute, impossible de rouler à cette vitesse, tout va trop vite et m’hypnotise … mais comme vous le dites si bien, on s’adapte et on arrête de polluer 🙂
      Bien du courage à vous pour la suite de votre convalescence
      Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *