Souffrir d’un décalage horaire dans le sommeil

Je suis depuis l’enfance une grande dormeuse, dix heures par nuit quand je ne travaille pas, huit heures quand je travaille.

Quand je ne travaille pas, Je me couche toujours vers 23h pour me lever à 9h.

Là je fais du 23h-6h ou sur 22h-5h : sept heures de sommeil, c’est pas beaucoup. Je me lève très tôt comme je ne l’ai jamais fait dans ma vie.

Suite au stress, il m’est aussi arrivé d’avoir du mal à m’endormir. J’ai eu un petit traitement léger et c’est fini.

Le week-end, pour me reposer de la semaine de travail, je fais la sieste très fréquemment. Actuellement, jamais je ne m’endors, je me relaxe. Voir certaines journées où je n’en fais même plus.

J’appelle ça le syndrome du retraité.  Je ne travaille plus depuis cinq mois et comme au travail je suis très occupée, je cours tout le temps, mon cerveau rouspète car il n’est pas assez sollicité dans la journée.

Je vais bientôt reprendre le travail, je verrai.

  ← Article précédent  Article suivant →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *