Le long chemin de la convalescence

Dans cette série d’articles, je parle de différents problèmes auxquels j’ai dû faire face après mon opération et donc durant ma convalescence.

Je décris des problèmes physiques (vision, douleurs…), intellectuels (concentration, stress, sommeil…) mais aussi des problèmes, voir des défis au début,  à gérer dans la vie courante (conduire, aller faire les courses…) que j’ai mis dans la partie Avancer, car y faire face permet d’aller de l’avant durant la convalescence pour arriver un jour à ce que celle-ci soit terminée, même si cela prend du temps.

Comme je l’ai déjà évoqué dans l’introduction de ce blog, chacun va face face à son propre ressenti. Je pense que dans ce que je décris,  il y a des points communs mais cela n’inclut pas l’ensemble des problèmes.

L’opération d’un méningiome n’est pas anodine. Le fait de toucher à la boîte crânienne, au cerveau et dans mon cas à l’oeil gauche, au nerf optique, entraîne une convalescence difficile, longue. Même si aujourd’hui, 9 mois après l’opération (!), je vais beaucoup mieux, il me reste encore du chemin à parcourir.

A la sortie de l’hôpital après 7 jours, puis de 15 jours en maison de repos, j’ai eu extrêmement peu de directive pour mon rétablissement.

Je regrette que les patients n’aient pas un véritable suivi post-opératoire, structuré et organisé. Des trois côtés : physique car ce n’est pas toujours évident de faire face, matériel car sans aide le simple fait, par exemple, de remplir le frigo au début est difficile et psychologique car se faire opérer du crâne en fin de compte c’est assez traumatisant.

Personnellement, je me suis dit qu’il allait falloir y aller mais doucement, progressivement. D’où, comme je l’ai dit dans l’introduction, cette méthode que j’ai mise en place pour faire face à chaque problème. Vous pourrez  donc la consulter dans la section La Méthode.

Si en lisant comment j’ai fait face à tous ces problèmes vous êtes surpris par comment je les ai abordés, ne vous étonnez pas. Déformation professionnelle, geek, cinéphile, sériephile, grande lectrice: toutes ces passions m’ont aidées et même d’autres sujets par la suite…Et pour moi, c’est à chacun d’imaginer selon ses habitudes et ses passions comment pallier aux problèmes.

  ← Article précédent  Article suivant →

5 réflexions sur “Le long chemin de la convalescence

  1. Bonjour
    Voilà je viens d’etre Opérée d’un méningiome et je suis très angoissée .
    J’ai la main gauche qui est insensible à certain moment mais ça le chirurgien m’avait prévenu ça devrait se rééduquer tout seul,mais depuis 2 jours j’ai une insensibilité du côté gauche de la langue et de la bouche par moment
    3jours après l’operation Je ne pouvais plus prononcer un mot voilà je vous livre tout en vrac !!!!maintenant je reparle normalement
    Avez vous connu certains de ces symptômes ? Je trouve votre blog formidable c’est une très bonne idée
    Bien cordialement

    • Bonsoir,
      Pas facile le début de la convalescence juste après l’opération…je pense bien à vous car c’est un moment difficile.
      Personnellement, je n’ai pas du tout eu ce type de symptomes. Mais, de ce que j’en ai compris, chaque méningiome selon comment il se situe a ses propres caractéristiques.
      Je ne suis donc pas du tout qualifiée pour vous répondre d’un point de vue pertinent.
      A ma connaissance, seul un médecin pourrait vous conseiller.
      Merci pour les encouragements pour le blog, je continue même s’il y a moins d’articles suite à la reprise plus intensive du travail…
      Courage et j’espère que vous vous remettrez bien vite de ces problèmes.
      Très cordialement
      Nathalie

  2. bonjour, j’ai été opérée il y a un mois, je suis « tombée » par hasard aujourd’hui sur votre site et je vous remercie vraiment de l’avoir créé. Nous avons quasiment le même âge à un an près et avons été opéré quasiment de la même chose. Je suis donc ravie de vous lire. Merciiii
    Marie Line

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *